Officiel B

Ils ont les compétences pour assurer les fonctions de :

  • Chronométreur et Chronométreur en chef (articles SW 2.8 et 2.9 du règlement FINA)
  • Juge d'arrivée (article SW 2.11 du règlement FINA)
  • Contrôleur de virages et Contrôleur de virages en chef (articles 2.5 et 2.6 du  règlement FINA)

Le titre d'OFFICIEL "B" DE NATATION est décerné aux personnes ayant satisfait aux épreuves écrites et pratiques de l'examen prévu à cet effet et remplissant les conditions requises suivantes :

  • être licencié à la FFN
  • être âgé d'au moins 16 ans à la date de l'examen ;
  • avoir suivi une formation durant laquelle, les règlements (articles correspondant aux responsabilités de l’officiel B) seront expliqués et le contenu du questionnaire sera étudié et commenté dans sa totalité, d'une façon généraliste et obligatoirement au moins 15 jours avant l'examen.

Le candidat ayant déjà le titre d'OFFICIEL "C" DE NATATION devra se soumettre à:

  • l'épreuve écrite ;
  • l'épreuve pratique de fonction de juge d'arrivée et de contrôleur de virages.

Le candidat n'ayant pas le titre d'OFFICIEL "C" DE NATATION devra se soumettre à:

  • l'épreuve pratique de chronométrage ;
  • l'épreuve écrite ;
  • l'épreuve pratique de fonction de juge d'arrivée  et de contrôleur de virages.

 

Epreuve écrite :

Les candidats devront répondre à toutes les questions du questionnaire OFFICIEL "B" (édition du 1 janvier 2010).

10 mauvaises réponses seront tolérées (sur 55 questions).

La réussite à cette épreuve a une validité d'un an maximum et permet de poursuivre la formation.

 

Epreuve pratique de chronométrage :

Modalité identique à celle de l'examen d'OFFICIEL "C" DE NATATION.

 

Epreuve pratique de fonction de juge d'arrivée et de contrôleur de virages:

Le candidat devra assurer deux fois la fonction de contrôleur de virages, une fois à chaque extrémité (20 courses minimum), et une fois celle de juge d'arrivée (20 courses minimum) lors de compétitions officielles sous le contrôle du Juge-Arbitre de la réunion ou de tout examinateur officiel désigné à cet effet par le comité départemental ou régional et avoir été jugé apte par ces personnes suscitées.



Réagir


CAPTCHA